Focus sur la stratégie d’externalisation

Stratégie d’externalisation : la meilleure option pour les entreprises 

Aujourd’hui, une société doit mettre en place une stratégie d’externalisation pour rester compétitif sur le marché. En effet, une expertise externe apporte toujours une valeur ajoutée à votre entreprise. Elle met à profit ses compétences et son savoir-faire, car c’est son cœur de métier. De plus, le prestataire utilise une technologie dernier cri et embauche les meilleurs employés pour réaliser un travail de qualité. Tous ces ingrédients permettent à votre tour de vous concentrer sur votre activité principale et de développer vos activités de manière durable.

Externaliser, c’est également la garantie d’une réalisation rapide. En effet, vous n’avez plus à procéder à un recrutement en interne qui peut peser lourd sur le budget de votre entreprise. Tout ce qu’il faut faire, c’est signer un contrat d’externalisation avec le prestataire. C’est pourquoi, il ne s’agit pas d’une simple sous-traitance, mais d’une véritable collaboration ou d’un partenariat.

Quelle est alors la durée de ce type de collaboration ? Quand faut-il faire appel à un « outsourcer » ? Vous découvrirez les réponses dans cet article. Mais, dans un premier temps, revenons sur une brève histoire de l’externalisation.

Externalisation de services : un peu d’histoire !

L’externalisation de services était encore un processus nouveau au début des années 2000. Bien que l’idée vienne de l’économiste britannique David Ricardo, la première société à avoir utilisé la stratégie d’externalisation est la société américaine Eastman Kodak. En effet, en 1989, cette société avait décidé de confier la gestion de ses systèmes informatiques à un professionnel du domaine. Suite à la réussite de ce projet, d’autres sociétés ont adopté cette nouvelle pratique.

Aujourd’hui, l’externalisation ou outsourcing en anglais fait partie des stratégies managériales les plus courantes utilisées en entreprise. En France, par exemple, 82% des entreprises y ont recours. De manière générale, c’est un moyen de réduire les coûts. Cependant, elle peut pallier au manque de compétences en interne et à une capacité de production insuffisante. C’est pourquoi, l’externalisation touche les processus métiers. Aujourd’hui, les services externalisés sont très variés :

  • Les services administratifs
  • Les ressources humaines
  • Le service client
  • La comptabilité, etc

L’objectif est d’apporter une innovation et d’améliorer la qualité de service grâce aux compétences d’un véritable professionnel du métier.

Quand faut-il adopter la stratégie d’externalisation ?

Tout d’abord, toutes les entreprises peuvent recourir à une stratégie d’externalisation. Cependant, force est de constater que les PME ont été nombreuses à opter pour cette solution suite aux impacts de la crise économique. En effet, la crise sanitaire liée au covid-19 s’est transformée en crise économique. Pour maintenir leurs activités durant cette période, les dirigeants d’entreprise ont dû réduire au maximum leurs dépenses. Pour cela, ils ont utilisé l’externalisation de services.

Par ailleurs, pour faire face à la concurrence et maximiser la rentabilité, ils ont adopté une stratégie bien plus économique, celle de l’externalisation offshore. Si certains font appel à un prestataire offshore durant une période déterminée, d’autres ont compris l’utilité de cette opération. C’est pourquoi, même après la crise, ils vont continuer à travailler avec une équipe externe. De ce fait, l’outsourcing est une méthode pouvant être utilisée à court terme ou à long terme. Cela dépend de vos besoins.

Plus qu’un gain financier, l’externalisation de services est un levier de compétitivité. Elle permet de gagner du temps et d’améliorer sa notoriété dans un monde concurrentiel fort et en perpétuel changement. En 2022, une stratégie d’externalisation n’est plus nécessaire, mais vitale à votre entreprise.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Inscription newsletter
Résumer :

Table of Contents