EXTERNALISATION : QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES ?

Quelles sont les spécificités d’une externalisation ?

Actuellement, l’externalisation est une méthode adoptée par toutes les entreprises de tous les secteurs d’activité confondus. Ce processus désigne le fait de confier certaines tâches ou fonctions non essentielles à un sous-traitant. Généralement, le prestataire dispose des moyens logistiques, des ressources humaines ainsi que des connaissances appropriées pour gérer efficacement ses activités. Par ailleurs, l’externalisation, c’est recourir à des compétences que l’entreprise ne dispose pas en interne.

Ce choix découle également d’une stratégie économique. En effet, en faisant appel à une structure externe, un chef d’entreprise réalise des économies. C’est l’aspect le plus avantageux d’une externalisation : moins de dépenses et plus de bénéfices. Pour ce faire, il existe trois principales manières de procéder à un outsourcing. Il s’agit de l’externalisation onshore, le processus nearshore ou l’outsourcing offshore.

De ce fait, quelles sont les spécificités de chacune de ces options ? Que faut-il privilégier parmi ces méthodes ? Zoom sur le sujet.

Externalisation onshore

L’externalisation onshore est la première forme d’outsourcing. On parle également d’onshoring. Il s’agit de collaborer avec un expert qui se trouve dans le même pays que le lieu de résidence de votre entreprise. L’expert en question peut être une société spécialisée ou un travailleur en freelance. La seule condition est que cela soit un prestataire local. Lors d’un pic d’activité, une société fait appel temporairement à ce type de procédé.

Étant donné qu’il s’agit toujours d’une externalisation, le principe reste le même. Bien que le prestataire et son entreprise cliente se trouvent dans le même pays, le sous-traitant effectue le travail à distance. L’externalisation onshore est également appelée « outsourcing onsite ». Ce procédé est surtout motivé par des raisons de contrôle. En effet, l’entreprise demandeuse peut effectuer facilement un suivi des opérations.homme d'affaires-externalisation-activsolutions

Externalisation nearshore

Tout d’abord, il faut savoir que les formes d’externalisation évoquées sont des termes en anglais. Pour mieux comprendre la signification de l’externalisation nearshore, nous allons expliquer en premier lieu la définition du mot « near ». Pour une traduction simplifiée, cela signifie littéralement : près ou à proximité. De ce fait, l’externalisation se fait en dehors du pays de résidence de l’entreprise principale. Néanmoins, la distance n’est pas aussi grande, car le prestataire se trouve dans un pays voisin.

Généralement, le décalage horaire des deux acteurs ne doit pas dépasser les 4 heures. C’est pourquoi, les pays du Maghreb tels que le Maroc ou la Tunisie sont appréciés des entreprises françaises. En plus de la proximité géographique, la population est également francophone et les cultures des deux pays se rejoignent. De ce fait, il n’y a ni barrière de langue ni choc culturel. Par ailleurs, il est facile de trouver des entreprises spécialisées en externalisation de services administratifs.

Externalisation offshore

L’externalisation offshore est similaire à l’externalisation nearshore. La seule différence réside dans la situation géographique. En effet, la distance est beaucoup plus vaste. Cette forme d’outsourcing fait référence à une externalisation vers des pays étrangers. Ces pays se situent habituellement dans le continent africain ou asiatique. Si on se réfère au pays de l’Océan Indien, l’externalisation offshore à l’île Maurice et à  Madagascar sont les plus répandues de nos jours.

Chaque pays détient également sa spécificité. L’île Maurice est par exemple le pays où l’externalisation téléphonique est très sollicitée. Malgré la distance, les destinations lointaines séduisent autant les donneurs d’ordre. Cela est dû aux tarifs proposés par les prestataires qui proposent des services à un prix très compétitif. Dans un marché de plus en plus concurrentiel, il est important d’analyser tous les paramètres possibles pour réduire les coûts et améliorer les services.

Quelle option faut-il choisir ?

L’externalisation de service demande de l’organisation et de la réflexion. Afin de choisir le bon prestataire, il convient de connaître certains points. Ci-après des critères à titre informatif que vous pouvez analyser :

  • Le coût du service externalisé
  • Les compétences et le niveau d’expertise du prestataire
  • La qualité de la prestation

En optant pour une externalisation offshore, vous pouvez augmenter votre productivité sur l’ensemble de vos projets. En effet, cela permet aux entreprises d’étendre leurs horaires d’action. C’est le cas lorsqu’une entreprise choisit un service client externalisé. En effet, la gestion de la relation client nécessite parfois une astreinte téléphonique, étant donné que les clients appellent souvent en dehors des heures de bureaux.

En outre, l’objectif principal est de trouver une société qui correspond aux besoins de votre entreprise. Celle qui peut se conformer à vos exigences et qui peut vous apporter une valeur ajoutée à l’activité externalisée. Réussir une externalisation est donc tout à fait possible si vous choisissez le bon prestataire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Inscription newsletter
Résumer :

Table of Contents