L’ILE MAURICE : LE CENTRE D’INVESTISSEMENT OFFSHORE

Forte de ses deux décennies de labeur dans la finance internationale, l’île Maurice est aujourd’hui devenue un centre d’échanges réputé dans la région Océan Indien. L’île est effectivement un impressionnant aimant à investissements offshores. Cette situation permet de décrire l’état de la finance mauricienne. En effet, c’est l’unique pays qui reçoit le plus d’« Investissements directs à l’étranger » ou IDE.

L’île Maurice : le hub des services financiers dans l’Océan Indien

Lorsqu’un investisseur étranger décide de créer une société offshore à Maurice, cela représente aujourd’hui plus d’un millier d’emplois. Cependant avec le privilège fiscal qu’augure leur secteur d’activités,  les sociétés offshores ne représentent que 7% des recettes fiscales. Quoi qu’il en soit, l’économie mauricienne présente un environnement des affaires très propice et rentabilisant pour les services d’ordre financier. D’ailleurs, le sort de l’économie mauricienne en dépend, si l’on peut le dire. Puis, contrairement aux idées reçues, l’île Maurice est située à des années lumières du concept d’évasion fiscale.

En ayant signé la totalité des 12 accords internationaux relatifs aux standards de l’information fiscale, l’île Maurice figure sur la liste blanche des paradis fiscaux. C’est une liste élaborée par l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques ou OCDE établie à la demande du G20 afin de distinguer les pays qui s’engagent à respecter les standards internationaux en termes d’échanges d’informations fiscales.

L’île Maurice : un centre financier accessible

Sur le marché des finances internationales, l’on confère à l’île Maurice l’excellente réputation de juridiction financière de renom. En effet, l’île abrite aujourd’hui à peu près 20 grandes banques internationales. De plus, les fonds d’investissements engagés sur l’île regroupent en totalité la coquette somme de 85 milliards de dollars. Grâce à ses capacités infrastructurelles et technologiques doublées de systèmes juridique, administratif et fiscal moderne, le centre financier mauricien est favorable à divers types de services financiers. L’on parle notamment de services bancaires privés, d’assurances, de service de fiducie financière et de financement de sociétés et d’entreprises privées surtout offshores.

L’EDB (Economic Development Board) évoque avec fierté le fait que l’île Maurice dispose à ce jour de plus de 19000 professionnels. En plus d’être multilingues, ils sont spécialisés dans la maîtrise de divers outils relatifs aux nouvelles technologies de communication. Cela devrait permettre au centre financier mauricien de se performer davantage. D’autant plus qu’il existe aujourd’hui une innovation technologique spécifiquement dédiée à l’amélioration de l’environnement des activités financières. Il s’agit de la « FinTech », et l’île Maurice compte bien en faire bon usage. C’est d’ailleurs cette initiative ambitieuse qui pousse un grand nombre d’investisseurs à créer une société offshore à Maurice pour gérer et sécuriser leurs capitaux.

L’île Maurice : une plateforme d’investissement rentabilisant

Ce centre financier est aujourd’hui devenu une destination d’investissements très sollicitée surtout pour créer une société offshore à Maurice. En effet, l’île Maurice est quasiment devenue un modèle à suivre pour les autres pays d’Afrique. A tel point que plusieurs autres pays du continent et de la région Océan Indien se sont lancés le défi d’égaliser la performance mauricienne dans la mesure du possible. Ces pays ont donc décidé d’adopter des réformes structurelles et économiques approximativement similaires à celles de l’île Maurice. A ce jour, le marché financier africain est alors devenu un marché très compétitif.

En étant précurseur de cette avancée inopinée de la croissance d’investissements étrangers et de l’IDE sur le continent africain et dans la zone Océan Indien, l’île Maurice confirme sa notoriété sur le marché financier mondial en tant que plateforme d’investissements. D’ailleurs, l’île ambitionne de devenir le principal fournisseur d’accès au financement et à l’expertise pour les opportunités d’investissements en Afrique. Il s’agit toujours d’une stratégie relative à la promotion de la croissance et de la stabilité économiques mauriciennes. De plus, l’île Maurice représente une plateforme d’investissements hautement sécurisée. Les signataires de l’accord ont convenu une totalité de 23 accords différents relatifs à la protection des investissements.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Inscription newsletter
Résumer :

Table of Contents