matériels informatiques-industrie des TICs à Maurice-activsolutions

L’INDUSTRIE DES TICS À MAURICE EST EN PLEINE PROGRESSION

Ile Maurice : la montée en puissance de l’industrie des TICs

L’industrie des TICs (Technologies de l’Information et de la Communication) a transformé l’image de l’économie mauricienne. C’est même devenu un véritable pilier de l’activité économique à Maurice. Le gouvernement mauricien a su profiter de l’expansion des activités liées à ce secteur pour attirer les investisseurs étrangers à créer une société offshore dans le pays. En effet, l’implantation de ces sociétés a permis de proposer des prestations de qualité à prix très attractif.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les entreprises européennes procèdent à une externalisation de services à l’île Maurice. Dans ce contexte, la France est le principal pays pourvoyeur d’investissements directs étrangers dans l’industrie des TICs à Maurice. Ainsi, l’administration mauricienne présente un régime fiscal avantageux aux investisseurs français à travers la convention de non-double imposition établie entre les deux pays (l’île Maurice et la France).

Les opportunités d’affaires dans le domaine des TICs fleurissent beaucoup dans ce petit pays insulaire de l’Océan Indien. Externaliser ses projets à Maurice est une stratégie efficace pour les entreprises françaises ou d’une autre nationalité.

La place de l’industrie des TICs dans l’économie mauricienne

L’industrie des TICs à Maurice tient une place importante dans l’économie du pays. En 2019, le secteur représentait 5,8% du PIB. Selon l’EDB Mauritius (Economic Development Board Mauritius), ce secteur employait environ 27.000 personnes. De plus, 800 entreprises œuvraient dans les activités relatives à l’externalisation offshore à Maurice. Il est à noter que le secteur des TICs ne se limite pas uniquement aux activités de call center.

En effet, il englobe une multitude d’activités dont :

  • Le domaine du multimédia
  • Le développement de logiciels et d’applications mobiles
  • L’e-commerce
  • La gestion de données
  • La production de contenu digital

L’île Maurice se démarque des autres destinations offshores grâce à cette diversification des activités. C’est ainsi que le secteur du TIC devient le troisième pilier de l’économie mauricienne. Il devance le secteur agricole et se trouve derrière la finance et le tourisme.technologies de communication-industrie des TICs à Maurice-activsolutions

La « Tech 4 Good Challenge 2021 »

Cette année 2021 marque la première édition du concours “Tech 4 Good Challenge” à Maurice. Cet évènement est organisé par la French Tech Maurice en partenariat avec la CCIFM (Chambre de Commerce et de l’Industrie Maurice) et la FINAM (Federation of Innovation and Numeric Activities in Mauritius). Durant deux semaines, à partir du 02 au 10 décembre 2021, des startups vont concourir pour devenir la startup lauréate mauricienne.

Cet évènement promeut le potentiel de la « Tech For Good » en Afrique et dans l’Océan Indien. Il est à noter que la Tech 4 Good regroupe les innovations technologiques nécessaires pour préserver les ressources de la planète et le quotidien de chaque population. L’objectif du concours est de développer les synergies entre les startups et les grandes entreprises. Ainsi, ces acteurs apporteront les innovations technologiques nécessaires au service des humains et de la planète.

L’externalisation de services à Maurice grâce aux TICs

Consciente de son potentiel technologique, l’administration mauricienne a favorisé un environnement propice au développement des activités liées au secteur de l’externalisation de services à Maurice. Depuis plusieurs années, le gouvernement incite les investisseurs étrangers à créer une société offshore à Maurice. En effet, le pays a mis en place une plateforme fiscale avantageuse surtout pour les entreprises œuvrant dans le secteur des TICs.

Outre la fiscalité mauricienne, l’île regroupe tous les facteurs indispensables pour développer l’externalisation offshore. En voici quelques-uns :

  • Connectivité internationale très fiable : l’île Maurice est reliée à des réseaux sous-marins internationaux. Cette année, les opérateurs en télécommunication mauriciens vont installer le T3 Submarine Cable System qui relie l’Afrique du Sud à l’île Maurice.
  • Rapport qualité/prix : le tarif d’un service d’externalisation à Maurice coûte moins cher que l’externalisation au Maroc ou en Tunisie. Or, les prestations sont de qualité et répondent aux standards des entreprises européennes.
  • Professionnels qualifiés à portée de main : le pays regorge d’une main d’œuvre compétente et polyglotte. Cela permet de travailler avec les entreprises de toute nationalité. Par ailleurs, ce multilinguisme démarque l’île Maurice des autres destinations offshores.

Les nouvelles technologies de l’Information et de la Communication ont apporté un nouveau souffle à l’économie mauricienne. L’île est devenue en quelques années une terre d’opportunités pour délocaliser les activités informatiques. L’investissement dans l’industrie des TICs à Maurice est donc un projet rentable et durable.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *