calcul des impôts-fiscalité à l'île Maurice-activsolutions

FISCALITÉ À L’ÎLE MAURICE : TOUT SAVOIR EN 3 MINUTES

Comprendre la fiscalité à l’île Maurice

La fiscalité à l’île Maurice est favorable au développement d’une activité lucrative. Avec un taux d’imposition fixé à 15%, le système fiscal de ce pays reste léger comparé à d’autres pays. Cela permet aux investisseurs étrangers d’opérer dans un climat d’affaires fructueux. En effet, l’objectif du gouvernement mauricien est d’instaurer des mesures fiscales permettant de développer de nouveaux secteurs d’activités dans l’île. C’est donc une stratégie visant à améliorer l’économie locale.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut qualifier l’île Maurice de paradis fiscal. En effet, pour pouvoir s’installer sur ce pays insulaire de l’Océan Indien, il faut suivre certaines conditions. La première est d’obtenir une résidence fiscale sur le territoire. Actuellement, le pays a ouvert ses frontières aux voyageurs internationaux. Il faut donc profiter de cette occasion pour développer des affaires à l’île Maurice telles que la création de société offshore ou alors investir dans d’autres secteurs comme l’immobilier.

Qui dit séjour permanent signifie l’obtention d’un permis de résidence. Mais comment faire ? Quels sont les avantages fiscaux du traité de non-double imposition ? Zoom sur le sujet.

Comment devenir résident fiscal à l’île Maurice ?

Comme évoqué plus haut, une personne physique bénéficie des avantages de la fiscalité mauricienne en ayant une résidence fiscale sur l’île. La personne devient un « résident fiscal » lorsqu’elle passe plus de six mois dans une année fiscale ou alors plus de neuf mois au cours des trois années fiscales consécutives. Ce qui signifie donc qu’un employé qui effectue un télétravail à domicile à Maurice, n’est pas un résident fiscal. De ce fait, quelles sont les possibilités d’obtenir un permis de résidence ?

  • Investir dans l’immobilier : l’acquisition d’un bien immobilier d’une valeur d’au moins 375 000 $ permet d’obtenir une carte de résident.
  • Créer une société : la création de société à l’île Maurice est également une façon d’obtenir un « occupation permit » sous quelques conditions telles qu’un capital minimum de 100 000 $.
  • Prendre sa retraite à Maurice : vous pouvez également profiter de votre retraite sur cette île paradisiaque et obtenir un permis de résidence « retraite » sous certaines conditions.

Si vous souhaitez connaître les différentes conditions, vous pouvez faire appel au service d’une compagnie spécialisée telle qu’Activ Solutions Maurice. Nous vous prodiguerons des conseils de structuration et planification fiscale.reçu-fiscalité à l'île Maurice-activsolutions

Les avantages de la convention fiscale entre la France et l’île Maurice

La convention fiscale franco-mauricienne permet aux ressortissants étrangers de bénéficier d’un régime fiscal avantageux. Cet accord bilatéral a été signé le 11 décembre 1980 et modifié en 2011. L’objet de cette convention est d’éviter une double imposition sur les revenus qui ont leur source en France et qui sont perçus par une personne ayant une résidence fiscale à l’île Maurice. Ainsi, grâce à ce traité, les relations commerciales entre les deux pays se renforcent considérablement.

Outre l’accord de non-double imposition, la convention présente également d’autres avantages. Il est à noter que le taux d’impôt exigé par l’administration mauricienne est de 15%. Ainsi, les investisseurs étrangers peuvent profiter pleinement d’une fiscalité légère pour développer des activités en toute sérénité à l’île Maurice. De plus, les bénéfices que vous réalisez lors d’une revente de votre bien immobilier ne sont pas taxés. Bref, investir dans cet archipel est plus qu’intéressant.

Fiscalité à l’île Maurice et les sociétés offshore

Créer une société offshore à Maurice présente beaucoup d’avantages pour les entreprises qui effectuent une gestion de liquidités en devises étrangères. C’est aussi une opportunité de centraliser des entreprises à l’étranger. L’avantage principal de constituer ce type de société est de bénéficier des avantages de la fiscalité à l’île Maurice. Il est à préciser qu’il existe deux types de sociétés offshores : la Global Business Company (GBC) et l’ Authorized Company (AC).

La création d’une GBC à l’île Maurice permet de se libérer d’une double taxation. Bien évidemment, ce type de société offshore bénéficie un taux d’impôt de 15% comme toute autre société domestique. Toutefois, cela peut se réduire jusqu’à 3% sur certains revenus. L’île Maurice est donc devenue une destination de choix pour les investisseurs étrangers. Cela est dû grâce à aux dispositifs fiscaux établis par le gouvernement mauricien.

En résumé, il y a plusieurs paramètres à considérer pour payer des impôts uniquement à l’île Maurice. Un individu bénéficie des avantages fiscaux à condition qu’il devienne résident fiscal sur l’île. Tandis qu’une société est soumise à une légère imposition lorsqu’elle est incorporée à Maurice.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *